Article en vedette

Approvisionnement limité de produits pour enfants contre la fièvre et la douleur – Information à l’intention des familles

Compte tenu de la forte demande de produits pour enfants contre le rhume et la grippe durant l’été, l’approvisionnement est limité dans certaines régions du pays pour l’acétaminophène (TylenolMD, TempraMD) et l’ibuprofène (AdvilMD, MotrinMD) pour enfants, que ce soit en format liquide ou à mâcher.

Il n’est pas nécessaire d’obtenir une ordonnance pour acheter des médicaments pour enfants contre la fièvre et la douleur.

  • Les médias canadiens ont mentionné qu’une ordonnance était nécessaire. Ce n’est pas le cas. Ces produits sont offerts en vente libre (sur les tablettes de la pharmacie).

Vous cherchez des médicaments contre la douleur ou la fièvre en pharmacie?

  • S’il n’y en a pas sur les tablettes, demandez au pharmacien s’il y a d’autres choix. N’achetez que ce dont vous avez besoin.
  • Si vous ne savez trop combien de médicaments donner à votre enfant, demandez au pharmacien de vous expliquer la dose qui convient au poids de l’enfant.

Conseils de sécurité :

  • Nous déconseillons de couper ou écraser des comprimés pour adultes dans le cas d’enfants de moins de 6 ans, car c’est difficile de mesurer la quantité exacte.
  • Ne donnez pas d’acide acétylsalicylique (AAS, AspirinMD) ni d’analgésiques autres que l’acétaminophène et l’ibuprofène, sauf si votre médecin le recommande.
  • Achetez toujours les médicaments dans une pharmacie autorisée. Consultez Achat de médicaments par l’entremise d’Internet.

 Traitement de la douleur

  • Il n’est pas nécessaire de donner des médicaments pour toutes les douleurs. Le repos et l’élévation (surélever le bras ou la jambe sur un divan, un lit ou un oreiller) suffisent en cas d’entorse, de foulure, de fracture ou de coupure. Le froid soulage de nombreux types de douleur (linge froid, sac de glace, boissons ou aliments froids pour les douleurs dans la bouche). Distrayez l’enfant avec un jeu, un livre ou une autre de ses activités préférées.
  • Si l’enfant a besoin d’un médicament contre la douleur et que vous ne le trouvez pas sur les tablettes, demandez l’aide du pharmacien.
  •  Pour des conseils sur le traitement de la douleur, consultez About Kids Health, Douleur aiguë : Comment l’évaluer chez les nourrissons et les tout-petits.

Fièvre

  • Renseignements sur la fièvre : La fièvre n’est pas dangereuse. La fièvre est la réaction naturelle du corps aux infections et, en fait, elle contribue à les combattre. Une température élevée ne correspond pas nécessairement à une infection plus grave. De nombreuses études ont révélé que le traitement de la fièvre par des médicaments ne prévient pas les convulsions fébriles.
  • Il n’est pas nécessaire de traiter la fièvre par des médicaments. Refroidissez l’enfant en lui faisant porter des vêtements légers. Offrez-lui plus de liquides. Allaitez-le plus souvent ou offrez de l’eau ou des boissons froides aux enfants plus âgés. Maintenez la pièce fraîche au moyen d’un ventilateur si vous n’avez pas l’air conditionné.
  • Vous pouvez donner des médicaments contre la fièvre à l’enfant s’il se sent mal, s’il est très somnolent ou léthargique ou s’il ressent aussi de la douleur.
  • Si l’enfant a besoin d’un médicament contre la fièvre et que vous ne le trouvez pas sur les tablettes, demandez l’aide du pharmacien.
  • Pour trouver des conseils sur le traitement de la fièvre, consultez Ce qu’il faut savoir et quand demander de l’aide.

 

 

Article en vedette

RETOUR À DOMICILE AVEC VOTRE NOUVEAU-NÉ: Visite de l’infirmière de santé publique

Bien que le fait de ramener un nouveau-né chez soi puisse être exaltant, les parents reviennent également chez eux avec beaucoup de questions. L’infirmière de santé publique peut venir vous aider à comprendre comment prendre soin d’un nouveau-né et de vous-même, et répondre aux nombreuses questions que vous vous posez peut-être.

Les infirmières de santé publique offrent des services à l’appui du mieux-être et de la santé des nouvelles mamans, de leur nouveau-né et de leur famille. Elles peuvent répondre à vos questions sur l’allaitement naturel, l’alimentation des nourrissons, le sommeil, le bien-être physique et mental, la sécurité dans les relations interpersonnelles et le rôle parental.

La visite post-partum : ce à quoi vous attendre

  • Dans de nombreuses collectivités du Manitoba, une infirmière de santé publique communiquera avec vous au bout de deux ou trois jours pour voir comment ça va et vous offrir une visite à domicile.
  • Si vous profitez des services d’une sage-femme, c’est elle qui organisera la visite à domicile.
  • Dans certaines collectivités, ce suivi pour vous-même et votre enfant se fera dans une clinique, un centre de santé ou un poste de soins infirmiers.

Durant la visite ou le rendez-vous de suivi, l’infirmière ou la sage-femme pèsera et examinera le nouveau-né. Elle vous offrira de l’information et du soutien en matière d’allaitement et de soins pour vous-même et le bébé. Elle vous informera également des diverses mesures de soutien accessibles dans la collectivité.

 Un nouveau-né en pleine croissance

Que l’allaitement soit naturel ou maternisé, on s’attend à ce qu’un nouveau-né en bonne santé perde de 7 à 10 % de son poids à la naissance au cours de sa première semaine de vie. La plupart reprennent ce poids au cours des deux premières semaines après l’accouchement. Il y en a qui perdent plus de 10 % de leur poids et nécessitent plus d’attention quant à leur alimentation.

Aux fins du suivi de sa croissance, il faut peser votre nouveau-né la première semaine. C’est l’infirmière de santé publique ou la sage-femme qui s’en chargera lors de sa visite à domicile ou de votre rendez-vous à la clinique.

Si vous aimeriez faire peser votre bébé à un moment ou à un autre, demandez ce service à votre infirmière de santé publique ou à un professionnel de la santé, ou rendez-vous à l’une des cliniques de Winnipeg énumérées ci-dessous.

 

ENDROITS OÙ VOUS POUVEZ FAIRE PESER VOTRE NOUVEAU-NÉ SANS RENDEZ-VOUS À WINNIPEG                                                                                                                                                               

Centre d’accès Centre-ville
640, rue Main
204 940-3638

Centre d’accès NorWest
785, rue Keewatin
204 938-5900

Centre d’accès River East
975, autoroute Henderson
204 938-5000

Centre de santé communautaire Point Douglas
601, rue Aikins
204 940-2025

Accès Saint-Boniface
170, rue Goulet
204 940-1150

Centre d’accès Winnipeg Ouest
280, chemin Booth
204 940-2040

Service de santé et services sociaux de Seven Oaks
1050, avenue Leila
204 938-5600

Services de santé et services sociaux du Centre-ville
755, avenue Portage
204 940-2236

Centre d’accès Fort Garry
135, chemin Plaza
204 940-7100

 Centre d’accès Transcona
845, avenue Regent Ouest
204 938-5555

À L’EXTÉRIEUR DE WINNIPEG — Demandez à votre infirmière de santé publique ou à votre médecin où vous pouvez faire peser votre bébé. Pour vous renseigner sur les services offerts dans votre région, consultez le site Web de cette région relativement aux services de santé.

 

Vous désirez trouver encore plus d’information sur les soins à apporter à votre nouveau-né et à votre famille?

  • Appelez l’infirmière de santé publique, l’infirmière praticienne, la sage-femme ou le médecin de votre nouveau-né.
  • Appelez Health-Links/Info-Santé (204 788-8667 ou 1 888-315-9257 sans frais à l’extérieur de Winnipeg).
  • Consultez le site Web Enfants en santé Manitoba qui renseigne les nouveaux et futurs parents.

Si vous avez des questions ou des préoccupations à propos de l’allaitement

  • Parlez-en à l’infirmière de santé publique ou à la sage-femme lorsqu’elle viendra vous visiter.
  • Contactez votre infirmière de santé publique ou votre sage‐femme.
  • Lisez le dépliant intitulé Nourrir votre bébé allaité au sein.
  • Consultez notre rubrique intitulée Allaitement.
  • Pour trouver un groupe de soutien en matière d’allaitement, ou prendre un rendez-vous à Winnipeg, consultez la page Web intitulée Ressources pour l’allaitement. Appelez le Service de consultation téléphonique sur l’allaitement de HealthLinks – InfoSanté (204 788-8667 à Winnipeg ou 1 888-315-9257 sans frais à l’extérieur de Winnipeg) en appuyant sur le « 2 » pour accéder à « autres questions sur la santé ».

Contactez votre infirmière de santé publique, le médecin de votre nouveau-né, l’infirmière praticienne ou la sage‐femme si le nouveau-né manifeste ce qui suit :

  • Coloration jaunâtre de la peau ou du blanc des yeux
  • Désintérêt de l’allaitement
  • Somnolence excessive ou difficulté à réveiller le bébé pour le nourrir
  • Moins de 8 allaitements par jour (24 heures)
  • Délai de 4 à 5 heures entre les allaitements
  • Moins de trois couches mouillées par jour après trois jours
  • Pas de selle verdâtre ou brunâtre durant les trois premiers jours de vie, puis deux à trois couches souillées chaque jour après le quatrième jour de vie
  • Pleurs constants du bébé, qui reste inconsolable

Si vous pensez que votre nouveau-né fait de la fièvre, tousse ou a de la difficulté à respirer, vous devez consulter immédiatement un médecin ou une infirmière praticienne.

Article en vedette

Y a-t-il une pénurie de préparation en poudre pour nourrissons au Canada? Mythes, réalités et suggestions

Récemment, de nombreux articles de nouvelles ont été publiés au sujet d’une pénurie de préparation en poudre pour nourrissons aux États-Unis. Ces articles peuvent entraîner beaucoup d’anxiété pour les parents, qui craignent de manquer de préparation pour nourrir leur bébé. Nous tenons à vous présenter les faits à propos de la situation ici au Canada.

Pour en savoir plus

Article en vedette

La sécurité aquatique chez les jeunes enfants

Les enfants peuvent se noyer dans seulement 2,5 cm (1 po) d’eau.

Pour en savoir plus

Le plus populaire

Commencer l’allaitement maternel

Même si l’allaitement est la façon naturelle pour une nouvelle maman de nourrir son bébé, c’est quelque chose qui s’apprend avec le temps. C’est comme trouver le rythme de sa propre danse, avec la possibilité de faire quelques faux pas en apprenant. Nous espérons que les conseils suivants vous aideront à démarrer.

Pour en savoir plus